Praxademia donne le test d’auto-évaluation

Une nouvelle contribution de Praxademia au fonds public

Le test d’auto-évaluation est prévu dans le schéma de qualification de Praxeme. Il en constitue la première marche, et est un préalable à l’examen pour le certificat « Fondation ».

Praxademia l’a développé, tant dans la forme que pour le contenu. La société l’a livré gracieusement au Praxeme Institute, garant du processus de qualification.

Voir la page « Le test d’auto-évaluation » sur le site web du Praxeme Institute.

Parallèlement, Praxademia travaille sur l’examen pour la certification. La première session se déroulera à la fin du cours « Compétences Praxeme« , programmé du 15 au 17 septembre 2015. Cette formation a été révisée pour :

  • injecter les nouveaux contenus de Praxeme (sur SOA, l’architecture technique, l’élaboration des business models, les nouveaux outils…) ;
  • préparer l’examen et assurer l’obtention du certificat.

 

 

 

 

« Data : attention à la panne de sens »

Joël Bizingre, associé chez Conix Consulting, publie un post en relation directe avec le chantier PxData. Il exprime une philosophie que nous partageons : l’exploitation de la technologie des x-data (où x vaut « big », « open », « smart », etc.) suppose toujours un effort de « sémantisation ». Pour le dire plus clairement, la donnée n’est utile que quand on retrouve sa signification.

En pratique, on ne peut pas faire l’économie d’un modèle sémantique. L’idée sera même d’anticiper la disponibilité des données et d’enrichir le modèle sémantique de l’entreprise pour pouvoir accueillir plus facilement les données, quand elles se présenteront.

Les entreprises peuvent facilement acquérir des données externes, pour une dépense modique. Cette dépense est tout de même un gaspillage si l’entreprise ne sait pas comment exploiter ces données. La solution passe par un modèle sémantique qui intègre les concepts manifestés par ces données et qui les relie aux objets connus de l’entreprise.

Voir « Data : attention à la panne de sens« .

Ce papier fixe la philosophie qui préside au chantier PxData. Il mentionne, d’ailleurs, deux des procédés disponibles. Le chantier, accompagné par Praxademia, débouchera sur une contribution du cabinet Conix Consulting à Praxeme.

Site web de Conix Consulting

Praxeme, la méthode publique

Praxeme est une méthodologie de transformation d’entreprise issue de l’initiative pour une méthode publique.

 

L’initiative a été lancée en 2004  et portée par l’association à but non lucratif, le Praxeme Institute.

Dominique Vauquier et Fabien Villard animent cette initiative, depuis son origine.

Le Praxeme Institute accorde, à la SAS Praxademia, la qualité de contributeur, conformément aux statuts de l’association. Au fil des ans, la contribution est une des plus importantes qui ont alimenté le fonds public. Elle comprend  :

  • de nombreux composants de la méthode (guides méthodologiques écrits par Dominique Vauquier, fiches de procédés…) ;
  • la promotion de la méthode à travers des articles, des conférences ainsi que des interventions dans l’enseignement supérieur ;
  • le développement et l’entretien des dispositifs de communication par Fabien Villard (site web de l’association, wiki, blogs) ;
  • récemment, le développement de la qualification Praxeme.

Pour plus de détail, voir une introduction à la méthodologie d’entreprise.