Modèles génériques

Des thèmes qui concernent tous les systèmes

Fruits de la capitalisation sur  plus d’une décennie de projets, les modèles génériques proposés par Praxademia couvrent :

  • des thèmes universels, comme la temporalité, la géographie, la planification… abordés par l’approche de modélisation sémantique ;
  • des services transverses, comme l’identification universelle des objets, le mécanisme de codification (gestion des nomenclatures), la documentation des objets métier… résultant d’une conception logique ;
  • des architectures génériques pour les aspects sémantique, pragmatique et logique ;
  • un langage pivot pouvant servir de socle en vue d’assurer l’interopérabilité.

Ces modèles obéissent aux exigences de la modélisation selon Praxeme : respect des niveaux d’abstraction, inscription dans l’architecture, approche complète de la modélisation (information, transformation, action). Ils sont poussés jusqu’au niveau de détail des algorithmes.

La sécurisation des projets

Avec ces modèles et solutions génériques, les projets disposent d’un fonds prêt à l’emploi qui, d’emblée, les met sur les bons rails. Le gain en temps et en qualité peut se révéler décisif. C’est le travail de plusieurs années-hommes qui a été capitalisé à travers ces modèles, des travaux menés par des spécialistes de la modélisation sémantique et de la conception SOA. Non seulement, cette charge n’est plus à assumer, mais aussi les projets gagnent en maîtrise, en sécurité et en temps. En outre, les points critiques, comme l’articulation entre les domaines, sont définitivement traités. Le reste des développements n’a plus qu’à se couler dans le cadre ainsi posé.

Comparés aux progiciels, les modèles génériques apportent le même gain économique. Mais, contrairement à ces solutions, ils évitent à l’entreprise la dépendance par rapport à un fournisseur (les modèles sont visibles et modifiables) et ils préservent la liberté et la capacité d’innover dans le métier.

De plus, les modèles génériques illustrent les bonnes pratiques. En quelque sorte, ils démontrent la méthode et ses retombées en termes de qualité et d’efficacité. Mieux encore que la formation aux bonnes pratiques, ils incarnent les préceptes de la méthode et posent les structures dans lesquelles pourront se couler les efforts de développement ultérieurs.

Les problématiques générales ou transverses exigent un gros effort de conception que les projets peuvent rarement mener à terme. Elles sont traitées une fois pour toutes à travers ces modèles, assortis de règles d’emploi à généraliser à travers les projets.

Comment obtenir les modèles génériques ?

Praxademia propose, à ses clients, trois modes d’accès à cette base de capitalisation :

 

Retour à la présentation de l’offre

 

 

Les commentaires sont clos.